Retour à l'Accueil

1642 : Richelieu remonte le Rhône

Deux jeunes hommes, Jacques Auguste De Thou 38 ans, Conseiller d’État, Maître de la Librairie, favori de Gaston d’Orléans frère du Roi et Henri Coiffier de Ruzé d’Effiat marquis de Cinq-Mars 22 ans, favoris du Roi et Grand Écuyer de France. Ces deux hommes, riches, puissants, au sommet de la pyramide sociale ourdissent avec Gaston Duc d’Orléans, frère du Roi, un complot pour abattre Richelieu. Pour perdre le Cardinal dans l’esprit du Roi, ils signent un Traité secret avec l’ennemi juré de la France, la Cour d’Espagne.

Louis XIII et le Cardinal séjournent au château de Tarascon où ils sont tous deux malades et alités et communiquent entre eux par messagers. Ils sont au plus mal : Richelieu mourra trois mois plus tard et le Roi le suivra peu après. Comme dans un vaudeville, le 11 juin 1642, le Cardinal reçoit une copie du Traité des conjurés. C’est la Reine Anne d’Autriche la femme de Louis XIII – princesse espagnole - qui en aurait reçu l’information de la Cour d’Espagne. Le Cardinal décide alors que le procès aura lieu à Lyon.

Et il remonte le Rhône en bateau halé par des bœufs, et toujours alité. Cet équipage remorque une barque où se trouve de Thou gardé par des Mousquetaires. Cinq-Mars, quant à lui, après avoir fait une tentative d’évasion, est transféré à Lyon en carrosse escorté par 600 gardes à cheval. ils seront condamnés à mort à Lyon, et seront décapités sur la Place des Terreaux à Lyon le 12 septembre 1642. Ce voyage par le Rhône sera le dernier de Richelieu.
Le tableau est de Paul Delaroche, collection Musée du Louvre.

François-Marie Legœuil